[Pavillon Noir]Les Cinq Soleils

Extraits du journal de bord de l’Espadon (juillet 1718) (2)

2o juillet 1718

Avons arraisonné une flûte battant pavillon anglais, The Shower. Elle avoit quitté Saint-Eustache, et voguait vers Amsterdam pour le compte de l’armateur Yann Hes. Avons pris l’ensemble des marchandises, épargnant l’équipage, qui avoit déjà été fort éprouvé par notre canonnade.

Avons approché Basse-Terre, sur l’Isle de la Tortue, au soir. Laquelle, bien que sous l’obédience du gouverneur espagnol de Saint-Domingue, seroit assez peu regardante sur la provenance des cargaisons qui s’y négocient. Le navire assurant les missions de douane est au mouillage. Du fort de La Roche, réputé inexpugnable par voie maritime, part un coup de semonce. Nostre quartier-maitre a reconnu l’un des hommes de Charles Vane sur le rempart de la place, de laquelle nous nous éloignâmes prestement.

Nous jetons l’ancre dans la nuit au lieu-dit Cayonne, tout près de quelques navires de pêche et d’un sloop, sans nom, ni pavillon, visiblement déserté de son équipage.

21 juillet 1718

Au petit matin, avons fait repérage à Cayonne. Apprenons que l’entrepôt à tabac est dirigé par Monsieur de Poincy, lequel a pour représentant Monsieur Crouet. Sommes accueillis par Monsieur Stormyweather, tenancier du Requin Blanc, taverne où est descendu l’équipage du sloop.

Le capitaine dudit sloop ne se veut point présenter, mais accepte une rencontre à notre bord, pour discuter d’une expédition au Mexique.

Comments

RAlex

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.