Xabi de Cazauban, dit Moustaches

Ancien cadet de Gascogne, canonnier de La Malcontente.

Description:

Canonnier de la Malcontente. Il est chargé du bon usage des pièces d’artillerie à bord : envoyer tout ce qui ne file pas droit par le fond. D’un caractère plutôt irascible, ayant la canonnade facile et ne craignant pas de faire couler le sang, il pourra être considéré par les autres hommes d’équipage comme “alternativement dangereux, y compris pour lui-même”.

Porte un tricorne dont une des cornes est tombante (elle s’est cassée lors de la canonnade donnée par Vane), une perruque blanche ondulée, de grandes moustaches et une barbe mal taillée. S’est récemment mis à utiliser un sabre en bois dont la garde est ornée de joyaux voyants et le tranchant fait de jade acérée. A la désagréable habitude d’arborer un grand sourire pendant les combats.




Une séance de cannonade à blanc pour les nouvellement recrutés :

Maître canonnier et Canonnier regardent intensément une douzaine d’hommes affairés autour d’un canon. Le quart d’entre eux ne sait pas encore manipuler l’engin. Les autres rompus à l’utilisation de l’arme ont ordre de faire les manœuvres au ralenti.

Xabi, visiblement excédé : Pour la troisième fois… Chargement à blanc !
Colin, impassible : [Premier ordre de recharge] !

Le petit groupe s’affaire, les ordres s’enchaînent au ralenti. Quelques hésitations, on prépare la charge.
Le flot d’ordres cesse finalement, le groupe se tourne vers les deux officiers.

Colin, espiègle, s’adresse à Xabi, assez distinctement pour que les hommes entendent : Une bassine sur un long feu.
Xabi, se gratte le menton puis : Tenu… deux bassines sur TRÈS LONG feu.
Xabi, s’approchant d’une des nouvelles recrues, le pointant du doigt, souriant de toute ses dents : Toi ! Ta tête est-elle si dure que j’économiserai un boulet au prochain abordage !!!!! Bon, écoute : si tu avalais… hum… disons un boulet de canon et de la poudre que se passerait-il ? Un temps d’arrêt, silence gêné. Rien ! Tant qu’on allume pas la charge, pas de cervelle dans l’entrepont… c’est la même chose pour ce canon, donc, bouge-toi et fais-moi partir cette charge bon sang, j’ai grand soif !

Un temps de stupeur autour du canon…

Xabi, secouant la tête : Arrêtez tout ! En fait je ne veux même pas savoir si le canon passera au travers de la coque, si le coup partira dans huit jours ou s’il passera à travers la coque dans huit jours… se frottant les mains. Vous me devez deux bassines chacun. Et une pour Colin. Nouveau temps d’arrêt. Et arrêtez de me reluquer comme si j’avais multiplié la poudre, on décharge et on recommence ! Colin vous paye une bassine si on est satisfait ce coup-ci, comme ça on sera quitte.




Extrait du journal de canonnier par Xabi de Cazauban

30 Mai 1718 : Départ de Brest, le nouveau capitaine ne me plaît pas, la nourriture est gâtée.

3 Juin 1718 : Le capitaine fait fouetter Prigent et Bichon parce qu’ils indiquent leur mécontement. Prigent, mon matelot, est assassiné de vingt-quatre coup de fouet.

Fin Juin 1718 : La bouffe est dégueux, le rhum est interdit, les hommes sont faibles et démotivés. En tant que canonnier, j’indique à De Sailly que nous sommes hors combat. Il s’en balance… tant pis pour lui, s’il se retrouve assis sur la gueule d’un canon, il ne viendra pas couiner.

2 Juillet 1718 : Alors que nous prenons le contrôle de l’Espadon, un pirate du nom de Vane nous attaque.

18 Juillet 1718 : Saint-Domingue, lors d’une escale pour réparer le mat nous recrutons un groupe de boucaniers français. J’aime bien les boucaniers, ils savent se servir des canons. Une armée d’Espagnols les suivaient, tant pis pour eux.

24 Juillet : Enfin la terre, un peu de repos !

25 Juillet 1718 : Aujourd’hui mieux vaut ne pas m’emmerder… c’est comme ça !

29 Juillet 1718 : Nous dévalisons la cachette de Vane. Je récupère un magnifique sabre : la couleur du sang ressort particulièrement bien sur la lame de jade.

12 Août 1718 : Howell Davis, ça c’est un capitaine qui a de la classe !

17 Août 1718 : Un truc incroyable, j’ai rêvé que je donnais l’assaut à un navire de squelettes… De Vercourt me dit qu’il en a fait de même… je crois bien qu’il est resté trop longtemps au soleil.

Bio:

Xabi de Cazauban, dit Moustaches

[Pavillon Noir]Les Cinq Soleils DrBueno